F.R.M.C: Home Actualités Le secrétaire général de la FRMC, M. Abdelkhaled Khaldoun

Le secrétaire général de la FRMC, M. Abdelkhaled Khaldoun

Le secrétaire général de la Fédération royale marocaine de cyclisme (FRMC), M. Abdelkhaled Khaldoun, a été élu lundi membre du comité exécutif de la Confédération africaine de cette discipline (CAC) et représentant du continent au sein de l'Union cycliste internationale (UCI).
Le Caire - Le secrétaire général de la Fédération royale marocaine de cyclisme (FRMC), M. Abdelkhaled Khaldoun, a été élu lundi membre du comité exécutif de la Confédération africaine de cette discipline (CAC) et représentant du continent au sein de l'Union cycliste internationale (UCI).
M. Khaldoun a été élu lors de la première journée du congrès de la CAC, qui se tient du 16 au 18 février à Charm Cheikh, en Egypte, avec la participation de 26 pays.
C’est la première fois que le Maroc est élu membre de cette instance dirigeante, composée de huit membres.
Lors de ce congrès, qui a réélu l’Egyptien Wajih Azzam à la présidence de la CAC, il a été procédé à l’examen des rapports moral et financier de la CAC au titre de l’exercice écoulé, ainsi que de plusieurs sujets portant notamment sur la lutte anti-dopage, la généralisation du passeport biologique et la promotion et l’expansion de la pratique du cyclisme.
En marge de ce congrès, la délégation marocaine a multiplié les contacts avec les différentes fédérations africaines devant participer au 22è Tour du Maroc, prévu en avril prochain.
Ces contacts ont constitué l’occasion de mettre en avant les atouts du Royaume en tant que nation sportive soucieuse de sauvegarder les idéaux que véhicule le sport en général et le cyclisme en particulier.
Dans une lettre adressée au congrès, le président de la FRMC, M. Mohamed Belmahi a réitéré l’engagement du Maroc à lutter contre le dopage, vaste chantier sur lequel l’UCI a accompli "des avancées importantes".
"Il s’agit de la première instance sportive mondiale à avoir mis en place le passeport biologique pour le suivi de l’élite mondiale du cyclisme", a souligné M. Belmahi dans cette lettre lue en son nom par le secrétaire général de la FRMC.
"Cette discipline incarne des fonctions sociales et développe les vertus de l’effort et de la solidarité, de l’intégration, de la protection de la santé, du brassage des cultures et de la vulgarisation des idéaux de la paix et du rapprochement des peuples", a-t-il affirmé.
C’est dans ce cadre que le Maroc avait proposé l’introduction des langues arabe, russe et chinoise comme langues officielles pour la diffusion et la communication au sein de l’UCI, lors du dernier Congrès de cette organisation, a encore dit le président de la FRMC.
De leur côté, les délégations participant à ce congrès panafricain ont loué les efforts déployés par le Maroc dans le domaine du sport en général et du cyclisme en particulier, saluant l’élection du nouveau comité directeur de la FRMC.
La délégation marocaine à Charm Cheikh comprend également M. Mohamed Zeghloul, directeur administratif de la FRMC.
MAP
 
Sex