F.R.M.C: Home Actualités Cyclisme-Tour de Côte d’Ivoire 2016-2è étape : Tour de la Réconciliation

Cyclisme-Tour de Côte d’Ivoire 2016-2è étape : Tour de la Réconciliation

Mise à jour le25-09-2016 19:22

Si la victoire de la 1ère étape du Tour de Côte d’Ivoire 2016 avait laissé l’ombre d’un doute chez les adversaires du Maroc, la deuxième a clairement affiché la suprématie des Lions de l’Atlas, devenus rois de Dakhla.

 

Dakhla  ville marocaine. En tout cas le podium de la 2è étape du Tour de Côte d’Ivoire pouvait le laisser croire. Et cette fois, les Lions n’ont donné aucune occasion à une intrusion, jusqu’aux pieds du podium.  Haddi Soufiane, Aït El Abdia Anass, Chokri El Mehdi et enfin Zahiri Abderrahim. Un ordre qui dessine un trio 100% chérifien arrivé de concert (3h10’28’’) après avoir avalé les 132,8 km de distance entre Bouaké et Dabakala. Un circuit qui a produit les premières chutes de la compétition. Trois au total.

“Ils sont trop forts“

Si l’on attendait le Rwanda qui a mené la vie dur aux européens l’année dernière, la suprématie marocaine inspire le respect des concurrents. Surpris au contrôle anti-dopage Robert Fozing Dassié, le rouleur camerounais, n’a pas caché l’aspect exceptionnel de ces jeunes marocains. « Ils sont trop forts. Ça sera difficile de les rattraper parce qu’ils semblent être parés pour toutes les formes de routes », a confié un Lion Indomptable qui en a rencontré d’intouchables.

Zahiri garde le maillot jaune

Le visage loin d’être marqué par les pentes du circuit de la 2è étape du Tour de la Réconciliation, c’est avec le sourire que le jeune Zahiri, en 5h14’12’’, conserve son maillot jaune au tableau du classement général également dominé par le Maroc. Puisque ses compatriotes El Kouraji Mohcine  (29 secondes de retard) et Chokri El Mehdi (2mn13) ferment le podium qu’ils espèrent garder jusqu’au contre la montre. « Si nous arrivons au contre la montre dans ces conditions, nous serons lancé vers la victoire », a indiqué Mohamed Bilal, le coach des Lions de l’Atlas. Mais nous en sommes encore loin. Puisque la victoire finale passe d’abord par les 165 km de la 3è étape Bouaké-Daoukro.