F.R.M.C: Home Actualités Une pensée pour feu MOHAMED ZAGHLOUL

Une pensée pour feu MOHAMED ZAGHLOUL

Le mercredi 3 juin 2015 , le cyclisme marocain a perdu  un grand dirigeant en la personne du regretté,Mohamed Zaghloul,qui occupait jusqu’à sa mort,suite à un arrêt cardiaque,le poste de Directeur général de la Fédération Royale Marocaine de Cyclisme (FRMC).

 

Après mon élection à la présidence de la FRMC en 2008, j'ai  trouvé,en feu Zaghloul,l’homme qu’il lui fallait pour nous accompagner à relancer le cyclisme national qui traversait à l’époque des moments difficiles car il venait de sortir de plusieurs années de crise.Les compétences du sportif et juriste conjuguées avec celles du cadre administratif et technicien du cyclisme,et l’apport de toutes les autres compétences nationales,ont permis à ce sport d’entrer enfin dans une ère nouvelle,même si la tâche n’était facile.

Véritable cheville ouvrière de la Fédération,Mohamed Zaghloul était derrière l’organisation de tous les grands événements nationaux et internationaux qu’a connus notre pays ces dernières années,dont le Tour du Maroc,l’événement phare de cette discipline.Directeur administratif puis Directeur général de la Fédération,le regretté veillait de très près à la réalisation des programmes fixés par le Bureau fédéral.
C’était quelqu’un qui faisait son travail sans tambour ni trompette.

Zaghloul était un grand pistard et un dirigeant très compétent.Il avait pratiqué le cyclisme sur piste dans les années soixante sous le maillot du CMC (Cercle Municipal de Casablanca),le club des grands champions tels que feu Mohamed El Gourch et Abderbrahmane Farak (El Farouki) et autres .

Les chemins se sont croisés en 1979 lors du premier stage de formation de commissaires organisé par l’Union Arabe de Cyclisme (UAC) à Casablanca sous l’égide de la Fédération Internationale de Cyclisme Amateur( FIAC).C’était l’époque où le cyclisme était géré sur le plan international par deux fédérations distinctes : la FIAC pour les amateurs et la FICP (Fédération Internationale du Cyclisme Professionnel) pour les professionnels,les deux étant coiffées par l’UCI (Union Cycliste Internationale).

Depuis lors,il s'est joint à ses collègues   pour officier lors de courses nationales ou internationales,et notamment les IXèmes Jeux Méditerranéens de Casablanca en 1983.

Ses rapports avec les coureurs étaient toujours basés sur le respect mutuel et la considération réciproque.Commissaire puis Secrétaire Général de la FRMC au début des années 90,Zaghloul nourrissait de grands desseins pour le cyclisme national qui périclitait à l’époque.

En ce douloureux 4ème anniversaire  ,nous présentons nos plus sincères condoléances à son épouse,à ses enfants,et à ses proches ainsi qu’à la grande famille du cyclisme national tout en implorant,Dieu,le Tout Puissant,de l’avoir en Sa Sainte Miséricorde.
Nous sommes à Dieu et à lui nous retournons.