F.R.M.C: Home Actualités le cyclisme marocain : bilan et perspectives

le cyclisme marocain : bilan et perspectives

L’année 2010 fut fructueuse pour le cyclisme marocain, qui s’est illustré sur la scène africaine, arabe et musulmane en attendant les JO-2012, une grand-messe du sport mondial sur laquelle la Fédération Royale Marocaine de Cyclisme  mise pour réécrire l’histoire du vélo national.


Que ce soit au niveau des compétitions sur route, de l’organisation (Tour du Maroc), du VTT ou de l’acquisition de postes au sein des instances continentale et internationale, le cyclisme marocain a beaucoup fait parler de lui cette année et s’est forgé, petit à petit, une place de choix sur la scène africaine voir mondiale.
Sur le plan africain, le cyclisme marocain a volé la vedette, en s’illustrant dans les différents Tours auxquels il a pris part, que ce soit en individuel, avec Abdelaati Saadoune  leader de l'Africa Tour  2010, ou dans les compétitions par équipes. Il a dominé tous les podiums et l'équipe nationale du Maroc  a clôturé  l'année sportive 2009-2010 ,1ère du continent africain.
De plus, le Maroc a terminé, fin octobre dernier, meilleure équipe africaine au 5ème Tour cycliste international «Tropicale Amissa Bongo» du Gabon, alors que dans le classement général, le Marocain Adil Jelloul, qui avait remporté en 2009 le Tour du Sénégal, a enfilé le maillot jaune du Tour de Tunisie alors que son compatriote  Abdelaati Saadoune vainqueur du Tour du Burkina Faso, notamment, est le leader de l'Africa Tour 2010.
Quant à la relève, elle passe d'être assurée avec l'ouverture du Centre National de Cyclisme de Casa et de celui d'Azrou (VTT) confortée par  la médaille d'Or gagnée en juillet 2010  par le jeune  Ayoub Amehzoune lors des 1èrs Jeux Africains organisés par notre pays à Mohammadia.
La cerise sur le gâteau  reste la nomination de maître Mohamed Belmahi, membre du Collège Arbitral de l’Union Internationale de Cyclisme, lors du 179è congrès annuel en à Melbourne, (29 septembre - 3 octobre).
Une nomination "témoigne de l'appui de la communauté internationale à la politique sportive du Maroc".
Les réalisations du bureau fédéral durant la saison sportive 2009-2010, restent marquées, ainsi , par les excellents résultats des cyclistes marocains lors des différentes échéances régionales s et continentales, la consécration de Abdelaati Saadoune et de l'équipe nationale au sommet de la hiérarchie cycliste africaine (UCI-Africa Tour), pour la deuxième année consécutive et le choix de Saadoune comme troisième meilleur sportif marocain, lors du sondage effectué par le desk sportif de l'agence MAP, avec la participation des 38 organes de la presse nationales.

Elles sont, également, illustrées par l'organisation de manifestations cyclistes de haut niveau, dont le Challenge du Prince Héritier Moulay El Hassan, le Challenge des Villes Phosphatières et le Challenge de la Marche Verte , qui ont connu la participation d'équipes africaines et européennes.
C'est pourquoi on est en droit de se  féliciter de l'ouverture de deux centres de formation des jeunes cyclistes au cours de l'année 2010, dans le cadre du contrat-programme signé par la FRMC avec le ministère de la Jeunesse et des Sports.
Concernant le programme de la FRMC pour la saison prochaine, il s'inscrit dans la lignée du contrat d'objectifs mis en place par le ministère de la Jeunesse et des Sports, notamment le chantier du vélo tout-terrains, le cyclisme féminin, les coures nationales et internationales et l'élargissement de la base des pratiquants, ainsi que l'ouverture de nouveaux centres de formation dans les régions du Gharb, l'Oriental et les provinces du Sud.

Cette année reste enfin marquée par la signature d' une convention de partenariat  entre la FRMC et l'Académie Régionale de l'Education et de la Formation , visant à intégrer le cyclisme au sein des écoles et lycées de la région de Meknès-Tafilalet, avec comme objectif l'initiation des jeunes à cette discipline sportive.